L’intelligence artificielle dans le secteur de la maintenance

L’intelligence artificielle dans le secteur de la maintenance

De plus en plus d’outils digitaux permettent de continuer à mener à bien son activité même en période de crise. Si nous nous concentrons hors du champ de la maintenance et des activités d’interventions, des logiciels comme Zoom où Skype ont dévoilé l’ensemble de leur intérêt lors de la crise liée au covid-19.

D’autres outils, comme Soo-Dispatch, permettent d’optimiser son activité afin de gagner en productivité, notamment chez les mainteneurs. Cependant, ces logiciels ne sont pas les seuls outils susceptibles d’améliorer et d’optimiser les façons de travailler. D’autres formes existent et peuvent être intéressantes à étudier, à commencer par l’intelligence artificielle.

Ces nouvelles technologies pourraient bien permettre au secteur de la maintenance de se renouveler et d’opter pour le virage de la transition numérique. C’est pourquoi dans cet article, nous allons nous pencher sur la relation qu’entretiennent l’intelligence artificielle et le secteur de la maintenance, car le futur de l’intervention sur site pourrait bien passer par le recours à l’intelligence artificielle.

L’Intelligence Artificielle dans le secteur de la maintenance
L’avenir de la maintenance, passe-t-il par l’intelligence artificielle ?
Qu’est-ce que ce l’intelligence artificielle ?
La maintenance prédictive, au service des intervenants
L’IA, au service de la maintenance : quelques cas d’exemples
1 – L’intelligence artificielle chez Certuss
2 – L’exemple de WeMaintain
3 – L’intelligence artificielle chez Soo-Dispatch, logiciel pour entreprises de maintenance
Comment s’utiliserait l’outil Soo-Dispatch ?

L’avenir de la maintenance passe-t-il par l’intelligence artificielle ?

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ?

Vaste sujet que celui de l’intelligence artificielle. En effet, le recours à l’intelligence artificielle est de plus en plus répandu. Dans le cadre personnel, les objets connectés sont à la mode. C’est ce qu’on appelle l’IoT, l’Internet des objets. Télévision, casque, Google a même mis au point Alexa, une enceinte à laquelle vous n’avez qu’à adresser la parole avant qu’elle effectue pour vous une recherche ou une tâche spécifique comme éteindre les lumières. 

D’un point de vue professionnel, l’intelligence artificielle est également très présente au quotidien. Les chatbots en sont l’exemple parfait. Dans un récent article, nous évoquions ainsi l’intérêt de tels outils puisqu’ils permettent à une entreprise de rester disponible et accessible à toute heure de la journée et de la nuit, désengorgeant ainsi ses heures de pointe et optimisant la relation client.

Mais à quel moment l’intelligence artificielle va-t-elle de pair avec le secteur de la maintenance ? Le sujet de l’intelligence artificielle gagne en importance auprès de l’ensemble des industries et les secteurs de la maintenance et de l’intervention terrain n’y échappent, bien évidemment pas. En effet, l’IA permet d’optimiser les process afin de prendre des décisions plus efficaces et basées sur des données claires et précises. La preuve, selon un rapport récemment rendu par Bitkom statistics, la moitié des entreprises spécialisées dans le secteur estiment que le gain de productivité est l’avantage principal associé au recours à l’intelligence artificielle. C’est un fait, l’IA peut optimiser la gestion et la maintenance de ses systèmes machines.

La maintenance prédictive, au service des intervenants

Plongeons plus concrètement dans le rôle joué par l’intelligence artificielle dans le secteur de la maintenance. Dans les faits, cette technologie permet l’analyse de données, déjà utilisées par les mainteneurs ou les installateurs afin d’anticiper certaines opérations. Cela risque cependant de se traduire par une évolution des process d’intervention chez les opérateurs terrain. En effet, les modèles d’intervention diffèrent en tous points des modèles conventionnels. La place sera faite à l’analyse prédictive plus qu’à l’action en elle-même. Ainsi, les entreprises spécialisées dans le secteur de l’intervention agiront désormais de manière préventive et non plus, de manière proactive ! 

Dans le cadre de la maintenance prédictive, la pratique se divise en trois étapes :

  • Capture des données
  • Analyses et évaluation
  • Mise en pratique

La capture et l’analyse des données permettent de définir les besoins en intervention. Sur la base de ces informations, les donneurs d’ordre peuvent alors mettre en place une stratégie efficace, à suivre. La date de l’opération est définie en amont, les coûts liés au retard ou au manque d’organisation sont réduits et le travail est effectué de manière préventive.

L’IA au service de la maintenance, quelques cas d’exemple

L’intelligence artificielle chez Certuss

Il existe aujourd’hui plusieurs cas d’exemple concernant l’apport de l’intelligence artificielle au sein des entreprises spécialisées dans le secteur de la maintenance. Concentrons nous ici, sur celui de Certuss, une société basée à Krefeld, en Allemagne. 

Cette société utilise un système d’analyse prédictive, afin de prédire les besoins en maintenance de son système de production, assez complexe. Une erreur sur l’une des étapes peut entraîner une réaction en chaîne, dont la finalité serait un arrêt pur et simple de la chaîne de production. C’est pourquoi la société s’est tournée vers la plateforme Cumulocity IoT afin de prédire les possibles déviances du système de production. 

Les services de maintenance enregistrent et évaluent l’ensemble des données (pression, température, niveau d’eau), afin de prévenir. En outre, l’analyse des données collectées permet de gagner en performances. En effet, le machine learning permet de mieux analyser et comprendre les réussites ainsi les échecs d’un secteur et d’en optimiser les besoins en temps ou en énergie.

L’exemple de WeMaintain

Prenons ici l’exemple d’une intervention liée à une panne d’ascenseur. On le sait, les ascenseurs sont anxiogènes pour de nombreuses personnes et laisser des clients ou des travailleurs rentrant chez eux, bloqué pendant des heures, n’a rien de réjouissant. Avec la maintenance prédictive il est toutefois possible de réparer la panne… Avant même qu’elle ne se produise ! 

Aujourd’hui, les équipements se digitalisent, les données sont rapidement accessibles et une société comme Wemaintain a décidé de connecter et relier ses ascenseurs à l’intelligence artificielle. Résultat, l’ensemble des datas sont enregistrées, l’IA analyse et étudie avec précision la façon dont les ascenseurs fonctionnent et à la moindre déviance analytique, peut alerter le support intervention. En l’espace de 6 mois, le nombre de pannes a été divisé par trois.

L’intelligence artificielle chez Soo-Dispatch, logiciel pour entreprises de maintenance

Soo-Dispatch est une solution centralisant tout un ensemble de fonctionnalités, afin de permettre aux entreprises spécialisées dans le secteur de la maintenance et de l’intervention, de mieux gérer les opérations quotidiennes. En effet, il est possible d’y créer et gérer ses projets, d’optimiser certains aspects, financier notamment, puisque notre outil permet de générer des factures en l’espace de quelques instants pour les clients mais également pour les intervenants externes. 

Notre outil n’est, à ce jour, pas particulièrement adapté à l’intelligence artificielle. Cependant, nous sommes en train de développer et travailler à la mise en place d’une nouvelle solution dans le but d’équiper les techniciens terrains de lunette type « Googleglass ». Disposant d’une caméra intégrée et d’un écran, ces lunettes permettent à l’intervenant de filmer ses opérations et de les envoyer, en temps réel, au support à distance. Après analyse, la documentation liée à l’élément concerné ou encore des notes liées aux opérations à menées apparaissent sur l’écran.

Comment s’utiliserait l’outil Soo-Dispatch ?

Ici, l’intelligence artificielle permet de relier deux parties entre eux, de projeter une série de marches à suivre et de gagner en temps d’action. À terme, grâce au machine learning, l’IA pourrait même être capable d’analyser d’elle-même le problème grâce aux données récoltées lors des dernières opérations similaires, afin d’apporter un élément de réponse sur les marches à suivre, dans le but de résoudre le problème. De même, en fonction des données récoltées et analysées, l’Intelligence artificielle pourrait permettre aux opérateurs de maintenance d’anticiper certaines interventions terrain et d’intervenir chez le client, de manière préventive.

Conclusion

Le recours à l’intelligence artificielle tend à se démocratiser et le secteur de la maintenance et de l’intervention terrain n’est pas en reste. En effet, de nombreuses solutions analytiques permettent d’anticiper certaines opérations. Les entreprises passent ainsi du statut de proactive, à préventive. Cela risque d’entraîner de nouveaux process et probablement, de nouvelles formations terrain, cependant, à terme, les entreprises gagneront en productivité et pourront générer plus de chiffre d’affaires. Chez Soo-Dispatch, nous avons saisi les enjeux et l’ampleur du phénomène, c’est pourquoi, afin de proposer des outils toujours plus complets, nous travaillons au développement d’une nouvelle offre centrée sur ce même point.