La facturation des prestations de maintenance, un vrai casse tête…

Selon la nature de vos prestations et de vos clients ou donneurs d’ordre, la facturation peut devenir un vrai casse tête. Et pourtant, c’est le nerf de la guerre dans votre activité.

Imaginons un technicien de maintenance dans l’informatique, il réalise une moyenne de 4 interventions par jour, sur un mois, il aura fait plus de 80 interventions facturables.
Si vous avez une dizaine de techniciens, vous aurez plus de 800 prestations à pointer et à facturer.

Pour compliquer un peu la chose, certains de vos donneurs d’ordre sont facturés au forfait, d’autres au temps passé sur site et enfin certains au nombre de machines qu’ils ont en parc. Si en plus vous devez refacturer des pièces, ou appliquer une tarification spécifique selon le département d’intervention, la facturation peut devenir une activité très chronophage pour votre service administratif/comptable. Sans même parler des risques d’erreurs dues aux manipulations humaines.

Un logiciel de planification et de gestion d’interventions comme Soo-Dispatch a été conçu pour prendre en compte la complexité et la diversité des modes de facturations possibles selon les prestations. Son moteur de calcul de pré-facturation vous permet une fois bien paramétré de prendre en compte l’ensemble des différents modes de facturation pour chaque compte client.

Bien sûr, le moteur de calcul de pré-facturation fonctionne exactement de la même façon pour la sous-traitance si vous l’utilisez !

En savoir plus sur la facturation avec Soo-Dispatch